NOUVEAU ! C dans l’AcTu-band présente les PODCASTS « 2021 cette année là… »

Mis en avant

Les élèves de 4èmes ont bénéficié d’un enseignement particulier : « l’EPI Médias, Information et Communication ». L’EPI, comprenez Enseignement Pratique Interdisciplinaire, est un cours suivi tout au long de l’année au collège de Tuband à Nouméa.

Animés par le professeur-documentaliste, les professeurs de français, d’Histoire géographie, e de technologie,, les élèves abordent toutes les questions autour de l’information, du circuit de information, des sources, de la fiabilité de l’info, des infox, du monde des médias, du journalisme, de la liberté d’expression, de la presse dans la littérature et dans l’histoire, la liberté d’expression, du droit fondamental d’être informé et d’informer. Les élèves se sont intéressés à l’actualité, ont appris à décrypter et à analyser les sujets qui font l’actualité, dans le but de mieux comprendre le monde dans lequel ils vivent. Ils ont également participé au Prix de photos de presse AFP « Regards des jeunes », et ces podcasts réalisés sur un sujet d’actualité de leur choix est l’aboutissement de ce projet d’Education aux Médias et à l’Information.

Voici le lien. Il est également accessible plus haut, à partir du Menu de la page d’accueil de ce blog. Bonne écoute !

AUDIOBLOG 2021 cette année-là EPI Medias information communication

Un vrai pro de la météo au collège de Tuband : Nathan Di Matteo

Photo LNC vendredi 12 novembre 2021

Une passion hors du commun pour ce jeune élève qui, dès l’âge de 8 ans, lâche ses playmobils et ses voitures télécommandées pour le baromètre, le pluviomètre et l’anémomètre.

Très actif sur les réseaux sociaux et notamment sur Instagram où il compte déjà plus de 1200 abonnés, Nathan est également la coqueluche des médias en ce moment : interview filmée sur NC News, une page entière qui lui est dédiée sur les Nouvelles-Calédoniennes, et maintenant un article rien que sur lui dans notre blog presse !

Notre star semble avoir hérité de cette passion : son grand-père, qu’il n’a pourtant pas connu, était météorologiste et prévisionniste à Magenta. Bel hommage à son aïeul… Nathan est un autodidacte qui s’informe sur Internet et qui publie des bulletins météo sur le temps de la région. Il a installé une véritable station météo chez lui et s’aide de tous ses outils de mesure pour informer ses nombreux followers et fans. Branché dès que possible sur des sites comme Météo France ou Windy, Nathan s’attache à utiliser un langage simple pour communiquer et à laisser le jargon scientifique aux spécialistes. Car il veut faire de la vulgarisation, et bien que très renseigné, il sait comment toucher son public.

Nous sommes vraiment fiers de cet élève, du camarade qu’il est à Tuband, car en plus de se démarquer par sa passion, il est un jeune garçon très apprécié de ses professeurs et de ses copains, bien à l’aise dans le milieu scolaire et des jeunes en général. Et sa personnalité à la fois très agréable et réservé en fait un jeune homme épanoui et sincère.

Longue vie à « Regard dans le ciel » et Vive Nathan !

Afghanistan : Désespérés, ils « montent » sur les avions prêts à décoller

Fin d’un conflit ou début de guerre ?

Suite au retrait américain et européen, les Talibans (littéralement « étudiants ») reconquièrent petit à petit l’Afghanistan, pays d’Asie Centrale et le 15 août dernier sont entrés dans Kaboul, la capitale. Leur politique de répression et la situation économique désastreuse du pays incitent les habitants partir. Cette nouvelle vague de réfugiés inquiète les pays voisins.

Ayant repris des zones rurales grâce au retrait américain, les Talibans avaient annoncé qu’il fallait un « cessez-le-feu » pour permettre une « réconciliation nationale » après plus de trente ans de guerre (guerre soviéto-afghane et guerre civile )

Privées du crucial soutien aérien américain, les forces afghanes n’ont opposé qu’une faible résistance et ne contrôlaient plus essentiellement que les grands axes et les capitales provinciales, dont certaines étaient encerclées.

Paris appelle les Français à quitter l'Afghanistan, en pleine offensive des  talibans | LNC.nc | Les Nouvelles Calédoniennes, le Journal de Nouvelle  Calédonie
© AFP/Hoshang HASHIMI

Immédiatement, la France avait demandé à tous ses ressortissants de quitter lAfghanistan, invoquant « l’évolution de la situation sécuritaire » et les « perspectives à court terme », au moment où les talibans, en pleine offensive, appelaient les habitants des grandes villes à se rendre pour éviter des combats urbains.

Soutiens internationaux et responsabilités ?

Il y a bien sûr d’autres questions sans réelle réponse : l’avenir et la place de la femme dans un régime connu pour sa misogynie. Ou encore la question de la dette au Pakistan voisin, aux Saoudien et aux autres monarchies du Golfe qui depuis 40 ans soutiennent financièrement les Talibans. Et la question des nombreuses minorités du pays, les Talibans étant partisans d' »une ethnie, une nation » . Et enfin les relations de Talibans et de l’Etat islamique, Daesh…

Fuite au prix de leur vie

Fuyant la guerre et l’instabilité politique chronique, près de 2,6 millions d’Afghans étaient réfugiés dans le monde en 2020. Aujourd’hui, nombreux sont ceux qui craignent pour leur vie et celle de leurs proches. Des vidéos choquantes montrent une foule immense se bousculant pour monter dans l’avion à l’aéroport de Kaboul . Elles ont inondé les médias sociaux et les écrans de télévision à travers le monde. Selon des informations, on y voit des Afghans s’accrocher à un avion militaire américain – aux ailes, aux roues – qui roule déjà et s’apprête à décoller. Tous n’ont qu’un but : s’échapper de leur territoire, de peur de subir à nouveau un régime de terreur, comme celui que les Talibans avaient instauré lors de leur prise de pouvoir des années 90, interrompue par l’intervention des États-Unis.

DOSSIER : PANDAS and co

Deux nouveaux bébés pandas sont nés au Zoo de Beauval !!!

Huan Huan est une maman panda d’un bébé nommé Huan Meng né en 2017 au Zoo de Beauval dans la région du Loir-et-Cher en France. Jusqu’alors, elle n’avait plus donné d’enfant panda depuis longtemps mais vers le 20 mars 2021, la femelle entra dans la période de fécondation. Yuan Zi, le mâle panda, tenta de s’accoupler 8 fois avec Huan Huan …

Les résultats de la gestation de Huan Huan montre dans une première vidéo un embryon pas plus grand qu’une noix. Il apparait brièvement sur la vidéo, mais le vétérinaire est formel: Huan Huan attend un bébé panda. La joie des soignants éclate même si ces derniers restent conscients que tout peut arriver. Le vétérinaire surveille quotidiennement Huan Huan. Mais lors d’une énième vidéo, il vit un deuxième embryon dans le ventre de la femelle. Après une deuxième vérification, il annonce en effet, qu’ il y avait non pas un mais deux bébés pandas. Des soignantes chinoises ont été précipités sur place pour venir en aide au Zoo de Beauval. Le changement de comportement de la femelle indique que la naissance est pour la nuit du samedi au dimanche du 2 août 2021.

« Tout le monde est concentré et sait parfaitement ce qu’il a à faire. Pas besoin de toujours se parler pour se comprendre entre soigneurs et vétérinaires », déclare Delphine Delord, directrice associée du Zoo de Beauval. Elle reste sereineet sait que la naissance peut se faire attendre…

À 17h, installée dans sa loge de mise-bas, Huan Huan a eu ses premières pertes. Commence alors la mise en place des équipes pour assurer à la femelle les meilleures conditions. Face à la loge, les deux soigneuses chinoises veillent constamment sur elle et observent ses moindres faits et gestes. Elles lui parlent chinois, l’encouragent doucement. Mao Min, une soignante chinoise, s’est occupée de Huan Huan et de Yuan Zi quand ils avaient 6 mois. Toutes les deux notent avec beaucoup d’attention leurs observations sur un relevé. Parallèlement, elles vérifient tout le matériel et les couveuses qui accueilleront les petits.

Les vétérinaires, Baptiste M. et Antoine L. sont également aux côtés de Huan Huan pour voir l’avancée du travail. Ils interprètent les signes et les changements de posture. Quelques soigneurs du secteur panda et une éthologue sont également présents pour noter en temps réel toutes les attitudes : dos contre la paroi, roulement en boule, mise sur le dos… Dans la salle de contrôle, la tension est palpable pour une naissance qui arrive à grand pas.

Après une nuit mouvementé pour les soignants, Huan Huan a enfin mis bas à ses deux petits rejetons qui, après confirmation du vétérinaire, sont deux femelles qui se portent très bien. L’une pèse 149 grammes et l’autre 128 grammes. «Plus ils sont gros, moins ils sont fragiles. Ils sont dans la fourchette haute car ils doivent faire entre 100 et 150 grammes à la naissance», a expliqué la vétérinaire chinoise. Longue vie aux bébés pandas !

Huan Huan porte dans sa gueule l’un de ses bébés nés dans la nuit de dimanche à lundi au zoo de Beauval (Loir-et-Cher).

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est SGZAC7DGCZHRFI65J7SGIIAOKE.jpg
(Guillaume Souvant/AFP)

La première est née à 01 h 07 et la deuxième à 01 h 09.

Huan Huan avec l'un de ses bébés

Joyeux anniversaire Yuan Meng !

4 août 2021 : 4 ans ! Le jeune Yuan Meng « souffle » ses 4 bougies aujourd’hui ! Il est donc né le 4 août 2017 à 22h32 précisément, soit 1 459 jours avant ses petites sœurs Fleur de Coton et Petite Neige. Mais arrêtons les chiffres et revenons à l’essentiel : la surprise en ce grand jour !

En effet, Yuan Meng a été gâté ce matin en recevant un très beau gâteau concocté par les soigneurs ! La recette est simple : 3 blocs de glace superposés et aromatisés au sirop de menthe et grenadine contenant des morceaux de pomme (le péché mignon des pandas !), des pousses de bambou, le tout rehaussé d’un beau « 4 Yuan Meng » en agar agar, un gélifiant naturel à base d’extrait d’algues.

Visiblement ravi de cet enrichissement, Yuan Meng a commencé par le lécher, s’est frotté dessus puis l’a explosé pour aller chercher les fruits. Il s’est régalé devant des visiteurs (certains en total look panda) venus exprès tôt ce matin immortaliser le moment ! Ils étaient nombreux aux abords de l’enclos extérieur. Il faut dire que les pandas font l’actualité en ce moment depuis la double naissance des jumelles lundi 2 août vers 1 h du matin. Alternant des moments avec leur maman Huan Huan et des temps en couveuse, les bébés sont visibles sur l’un des écrans de la galerie des pandas.

Des spectateurs fans de pandas !
Yuan Meng se délecte de sont gâteau d'anniversaire

Du haut de ses 4 ans, Yuan Meng pèse maintenant 112 kg.

Encore très bel anniversaire petit panda !

Une expo : La Feuille Blanche

Du 13 avril au 26 juin derniers, une exposition originale au Château Hagen

Quatre artistes associées, Véronique Meret, Laurence Lagabrielle, Marie Murtinie, et Alejandra Rinck-Ramirez, dont le but était de remettre en lumière les droits de la femme dans la société. Chaque artiste avait une pièce dédiée à sa création, mais l’exposition constituait un ensemble.

L’exposition nommée « La feuille blanche », pour symboliquement tout réécrire et tout réinventer, fait référence aux différents clichés de la femme au foyer, mais aussi aux violences qu’elles peuvent subir ainsi qu’aux difficultés rencontrées pour pouvoir s’exprimer dans certaines régions du monde.

L’exposition, qui s’est tenue dans le cadre unique du Château Hagen, a reçu des subventions de la part de la Mission aux Affaires Culturelles et de la Province Sud.

https://www.province-sud.nc/sites/default/files/styles/main_image/public/1831240/DCJS%20CH%20Expo%20la%20Feuille%20blanche%20e%CC%81cran.jpg?itok=4oDtYSLY

Milwaukee Bucks vs Phoenix Suns

Chaque année la NBA (National Basketball Association) organise les « play-off ». Dans ce tournoi final où seules les meilleurs équipes sont qualifiées, les bataillons emportant la manche doivent gagner 4 fois pour éliminer leur adversaire. Nous appelons un match un « game ».

Cette année, les équipes en finale sont les Milwaukee Bucks et les Phoenix Suns. Les Suns sont dirigés par Devin Booker et les Bucks par Giannis Antetoukoumnpo.

Spurs have Splitter to thank | NBA.com Australia | The ...

Game 1: Les Phoenix remportent la première game 118 à 105. Game 2: Les Phoenix remportent encore le match 118 à 108. Game 3: Les Bucks remportent enfin leur première victoire 120 à 100. Game 4: Les Bucks remporte leur deuxième game 109 à 103. Ce qui crée une parfaite égalité. Game 5: Les Bucks font la remontada du siècle en remportant cette cinquième game 123 à 119. Game 6: Les Suns gagnent à la mi-temps mais se font rattraper par les Bucks de Milwaukee, qui gagnent 105 à 98.

L’année dernière, ce sont les Lakers de Los Angeles dirigés par le champion Lebron James qui avaient remporté la finale. Il y a deux ans ce sont les Raptors de Toronto dirigés par le fabuleux Kawhy Leonard, son tir légendaire avait permis à son équipe de remporter son deuxième titre. Il avait remporté son premier titre avec les Spurs de San Antonio qui était dirigé à l’époque par notre français Tony Parker.

Celui qui a gagné le plus de championnat est Bill Russel, ce champion en titre en a gagné 11. Il est suivi de près par Sam Jons qui lui, en a gagné 10. La dernière place du podium est prise par K.c Jones qui en a remporté 7.

Bientôt des nouvelles pièces de 200 francs en circulation

Les territoires concernés sont la Nouvelle-Calédonie, la Polynésie française ainsi que Wallis-et-Futuna, les trois collectivités françaises du pacifique.

L’Institut d’Emission d’Outre-mer (IEOM) annonce la sortie pour septembre 2021 de nouvelles pièces de monnaie, plus modernes et plus pratiques à utiliser. Celles-ci contiendront moins de métal et auront un moindre impact environnemental. Elles seront ainsi plus économiques à terme.

Dans le cadre de ce renouvellement, il y aura également la création d’une nouvelle pièce de deux cents francs. La modernisation de la gamme (de 5F à 200F) passe aussi par des pièces plus légères et plus petites que celles utilisées actuellement.

Monnaie nouvelles pièces CFP et 200 francs
https://la1ere.francetvinfo.fr/image/TUQkhQGfXTPuGru_g3XRySwyvQw/930×1317//filters:format(webp)/outremer/2020/11/30/5fc4781b5bcb0_capture_decran_2020-11-30_a_15.39.41-1533398.jpg

Les pièces de 200 francs seront aussi plus écologiques, contenant elles aussi moins de métal. Les nouvelles pièces moins lourdes allégeront également le porte-monnaie. Enfin, les pièces de 1 et de 2 francs seront quant à elles retirées de la circulation.

Voici le nouveau design pour chaque pièce :

Nouvelles pièces de monnaie. Double circulation

Dès que le vent soufflera, le principal partira…

Monsieur le principal nous a accordé une interview qui nous a permis de mieux le connaitre. Il s’est prêté très gentiment au jeu des questions-réponses et du portrait chinois, et nous l’en remercions.

Crédit photo LNC

Monsieur de Singly, 59 ans, notre principal, quitte le collège cette année après quatre ans de fonction. Avant d’arriver en Nouvelle-Calédonie au collège Tuband, il était proviseur-adjoint dans les pays de la Loire, à Angers.

Nous allons maintenant revenir sur ces quatre dernières années.

Nous avons particulièrement apprécié sa gentillesse et son implication au sein du collège. Depuis quatre ans qu’il est là, le collège Tuband a gagné toutes les éditions du concours du petit historien-géographe / apprenti citoyen. Il est également présent sur le terrain. En effet, en plus d’arpenter la cour régulièrement, il s’assure du bon déroulement de l’entrée et de la sortie des élèves en se postant devant le collège à 7h00 et à 16h15, pour contribuer à notre sécurité.

Il a beaucoup apprécié son séjour sur le Caillou, particulièrement les plages de sable blanc d’Ouvéa, il a également aimé chiner dans les galeries d’arts premiers. Son meilleur souvenir ici est la vue du cœur de Voh depuis un ULM. Dans l’avenir, il rêve d’aller un jour à l’île de Pâques, non pas comme chef d’établissement, mais comme touriste cette fois, nous a t-il dit.

Bon vivant, son plat préféré est le mahi-mahi sauce vanille et sa boisson préféré, le Pouilly- fuissé, un vin blanc qui se marie très bien avec ce plat de poisson. Une de ses expressions favorite est : « Je dis ce que je fais et je fais ce que je dis » et il utilise parfois l’injure « Oh, pute borgne ! ». Comme beaucoup de parents, son souvenir le plus heureux est la naissance de ses enfants.

Son portrait chinois

S’il était un animal, il serait un koala. S’il était une plante, il serait un ginkgo biloba. S’il était une pierre précieuse, il serait un diamant. En tant que vêtement, il incarnerait un jogging et en tant que saison, il aimerait représenter l’automne. S’il était un moment de la journée, il voudrait être le coucher du soleil et être la vue en tant qu’un des cinq sens. S’il devait se transformer en une pièce de la maison, il serait une chambre. S’il était un ustensile de cuisine, il serait un couteau et dans la littérature, il aimerait être 20 000 lieues sous les mers de Jules Verne. Dans les personnages de fiction, il incarnerait Captain America, et s’il était un film, il serait OSS 117. Musicalement, il aimerait être le morceau « Week-end à Rome » d’Etienne Daho et Il serait plutôt pop-rock au niveau style et guitare électrique en tant qu’instrument. L’événement historique qui le représenterait le mieux serait la chute du mur de Berlin en 1989. En tant que plat, il serait la tomate farcie et juste après, pour le dessert, il serait un tiramisu ou une banane pour un repas plus fruité. Enfin, dans la catégorie des boissons, il serait un whisky qui est, on le rappelle, une boisson à consommer avec modération.

Enfin, le moment le plus heureux qu’il ait vécu dans notre collège est le jour de son arrivée et le plus triste, celui où il va partir.

Merci Monsieur pour ces quatre belles années passées parmi nous, pleines de bons souvenirs. Nous vous souhaitons une bonne continuation dans votre futur établissement à Agen !

Mme Chambonnet, notre Principale-adjointe, nous quitte pour d’autres cieux…

Mme Chambonnet, la principale-adjointe du collège Tuband va nous quitter à la fin du mois de juillet 2021. Nous avons écrit un article pour célébrer son départ et lui rendre hommage.

Crédit photo P. Chichemanian

Mme Chambonnet, âgée de 56 ans, est principale-adjointe du collège Tuband, depuis 4 ans. Avant d’être en Nouvelle-Calédonie, elle était dans un collège d’une commune rurale en France, à Couloisy dans l’Oise.

Elle est à l’origine de la mise en place d’ateliers tels que l’atelier DYS et l’atelier ETAP et de notre devise : « Tuband toujours devant ! ». Elle a aussi instauré les fiches d’aides et les contrats pour aider les élèves en difficulté.

Nous avons obtenu un RDV avec elle et lui avons posé des questions. Voici ses réponses qui vont vous aider à mieux la connaître.

Ses endroits préférés en Nouvelle-Calédonie sont Ouvéa et Poum, et à Nouméa, le Ouen-Toro. Son souvenir préféré durant son séjour est d’avoir pu assister à une leçon de saut d’une baleine à son baleineau.

Le pays qu’elle aimerait découvrir serait l’Islande.

Son plat préféré : les lasagnes. Côté boisson, la citronnade.

L’expression qu’elle utilise le plus souvent est « Le meilleur est toujours devant ». Son injure préférée : « Putain de ta mère ! ». Oups…

Le moment le plus agréable est celui où nous l’avons interviewée ! Son meilleur moment dans ce collège : les résultats du brevet en 2020. Le pire sera son départ.

Nous lui avons dressé un portrait chinois.

Si elle était un animal, elle serait un loir ; si elle était une plante, elle serait une pitaya ; si elle était une pierre précieuse, elle serait une améthyste ; si elle était un vêtement, elle serait un (cham)bonnet ; si elle était une saison, elle serait l’hiver ; si elle était un moment de la journée, elle serait le matin ; si elle était un des cinq sens, elle serait le goût ; si elle était une pièce de la maison, elle serait la chambre ; si elle était un objet du quotidien, elle serait un marteau ; si elle était un livre, elle serait « Le monde selon Garp » de John Irving ; si elle était un personnage de fiction, elle serait Belphégor ; si elle était un film, elle serait « Django Unchained » de Quentin Tarantino ; si elle était une chanson, elle serait « We are the champion » de Queen ; si elle était un style de musique, elle serait le blues ; si elle était un instrument de musique, elle serait le pipeau ; si elle était un évènement historique, elle serait la Révolution française ; si elle était un plat, elle serait le couscous ; si elle était un dessert, elle serait un tiramisu ; si elle était un fruit, elle serait la pitaya (le fruit du dragon) ; si elle était une boisson, elle serait la citronnade.

Madame Chambonnet, nous avons été très heureux d’avoir passé nos années collège avec vous. Bonne continuation, et sachez que vous ne trouverez pas de collégiens plus sympas que nous !

Ce n’est qu’un au revoir, Alexandre…

Un des plus grands et anciens journalistes de C dans l’Actu-band va partir très prochainement, un grand « traumatisme » pour notre documentaliste qui anime l’atelier presse !

Crédit photo S.Rintz

La nouvelle a été annoncée brutalement le 03 mai dernier par la personne concernée. Son départ va laisser un grand vide au CDI.

En effet, Alexandre Gueunier, actuellement en 3ème et qui fait partie de l’atelier Presse depuis son arrivée au collège, va s’envoler pour la métropole début août. Nous pouvons le féliciter pour tous les beaux articles qu’il nous a écrits, on ne les compte plus ! Alexandre par son enthousiasme et sa régularité, a motivé de nouveaux membres, car nous sommes maintenant au moins une quinzaine de journalistes, parfois plus encore, ce qui rend l’atelier dynamique et si sympathique. Son départ marquera un tournant pour le blog, puisqu’il s’était spécialisé en articles politiques et géopolitiques. Ses « papiers » sont une source d’inspiration pour les jeunes recrues.

Au delà de sa contribution à l’atelier, il est également membre très actif -et sympathique- dans l’établissement et notamment au CDI : Atelier Presse, Atelier Cinépassion, grand lecteur et emprunteur de romans et de BD.

Bonne continuation et bon vent, Alexandre, tu peux toujours nous envoyer des nouvelles par des articles sur le blog !