L’Ecosse, nostalgique de l’UE ?

Après que le Royaume Uni ait quitté l’Union Européenne, l’Écosse prévoit de quitter l’Angleterre pour revenir dans l’UE dans les prochaines années.

Vous ne Résultats de recherche d'images pour « référendum Royaume Uni »vous en souvenez peut-être pas, mais le 23 Juin 2016 a eu lieu le référendum du Royaume-Uni, à la suite duquel celui est sorti de l’UE. Comme le montre la carte ci-jointe, à peu près toute l’Écosse a voté pour rester dans l’UE.

Eh bien, ce Lundi 13 Mars 2017, la Première Ministre écossaise Nicola Sturgeon a annoncé que, en fin 2018 ou début 2019, l’Écosse demanderait un référendum d’indépendance. Elle déclare vouloir trouver un accord avec le parlement britannique afin que le parlement écossais puisse faire ce nouveau référendum.  « J’estime qu’il est important que l’Écosse soit en mesure de décider de son futur » dit-elle.

http://www.20minutes.fr/monde/1872243-20160624-direct-brexit

Suite à cette annonce, Theresa May, la Première ministre britannique,  déclare que « ce n’est pas le bon moment » car le Royaume-Uni doit se consacrer aux négociations avec l’UE pour que cette sortie se passe bien. Nicola Sturgeon rappela, avec son compte Twitter, que le référendum qu’elle prévoyait n’allait pas avoir lieu maintenant, mais dans plusieurs années.

Alors que Theresa May souhaitait un Brexit clair et net, l’Écosse commence à poser son retour dans l’UE. Il est à ce jour impossible de savoir comment réagiront les deux ministres, et tous les habitants du Royaume-Uni. Bien que Nicola Sturgeon semble décidée, le référendum de l’Écosse est pour l’instant très théorique.

La Lune s’est imposée à la Terre…

Le lundi 14 Novembre 2016, la lune a atteint son orbite le plus proche de la Terre. Pas besoin de télescope pour l’apercevoir !

Ce jour-là ( ou plutôt cette nuit-là ), la lune était plus grande que d’habitude. Si vous préférez les chiffres, elle a été environ 14% plus grande et 30 % plus lumineuse. La dernière fois qu’un tel phénomène s’est produit, c’était en 1948.

Résultats de recherche d'images pour « actu : une grande lune »

Si vous avez raté l’événement (ou que vous vous êtes endormis trop tôt !), il vous faudra patienter jusqu’au 25 novembre … 2034, date où la NASA prévoit un phénomène identique à celui-ci.

Des changements au collège Tuband

En cette chaude année 2016, il n’y a pas que les nouveaux 6èmes qui sont arrivés au collège Tuband. En effet, nous avons aussi plein de nouveaux surveillants, une nouvelle CPE, et évidemment de nouveaux professeurs.

Malheureusement, avant les arrivées, il y a eu des départs. Beaucoup de surveillants ont quitté le collège cette année, et notre chère CPE, Mme Oukina, est repartie dans un collège à Toulouse. Étiez-vous à la journée récréative 2015 ? Si oui, vous vous souvenez certainement de la tristesse qui a marqué le départ de Mme Appleton, Mme Oukina et de bien d’autres personnes encore. Mais comme la vie doit continuer, ils ont été remplacés. Mme Schneider est maintenant au poste de CPE et nous sommes sûrs qu’elle saura tenir son rôle au mieux. Nous avons également la venue de M. Mazaloubeaux, professeur de mathématiques, ou encore M. Guillemot, professeur de Physique-Chimie. Mais tous ces nouveaux, quel est leur sentiment sur notre collège Allons donc en interroger quelques-uns !

Paroles d’élèves :

Melynda Porcheron, 603

« Au début, j’avais peur de ne pas avoir d’amis mais ça va mieux. Je m’attendais plus ou moins à cette image du collège, et je suis plutôt rassurée. Les emplois du temps sont bien, je ne pense pas qu’il y ait d’amélioration à faire ».

Sarah Boncire, 601

« Dans l’ensemble c’est plutôt bien sauf que parfois les grands te traitent « mal » parce que nous sommes plus petits qu’eux. Je pense que, pour améliorer le collège, il faudrait rajouter des activités et ne pas mettre les cours à midi parce que sinon, on ne peut pas aller aux ateliers ou au CDI ».

Interview de la CPE, Mme Schneider

« Ou travailliez-vous avant et quelle est votre première impression sur le collège Tuband ? »

« J’arrive de Maré. Ce qui m’a la plus marqué à mon arrivée au collège est sans aucun doute le nombre d’activités qui vous sont proposées. On sent également que les enseignants sont intéressés, ils veulent vraiment proposer des ateliers pour que ça vous plaise. »

« En tant que C.P.E., quelle est votre priorité ? »

« Je pense que le plus important est que je me rapproche des élèves pour mieux comprendre les problèmes qu’ils rencontrent et les aider à les surmonter. »

« Pensez-vous qu’il y aurait des choses à améliorer au collège ? »

« Vous avez de nombreux ateliers, je trouve ça normal que vous ayez également une salle de spectacle. Justement, il y a déjà eu une réunion à ce sujet avec les délégués de classe et il semblerait que beaucoup d’élèves aimeraient trouver un moyen pour moins faire la queue à la cantine. »

« Et, pour vous, y a-t-il certaines choses qui devraient changer dans, par exemple, le comportement des élèves ? »

« Pas  vraiment, sauf deux choses : j’ai remarqué qu’il y avait beaucoup de bruit et que cela pouvait être fatigant ; j’ajoute également que les crachats sont très répandus et je trouve ça répugnant à cause des bactéries, etc… »

Après cette interview, il n’y a pas de doutes : Mme Schneider souhaite se rapprocher des élèves, pas seulement parce que c’est son travail, mais aussi parce qu’elle semble vraiment prendre son métier à cœur.

L’EgyptAir crée des mystères

Le jeudi 19 Mai, alors qu’il entrait dans l’espace aérien égyptien, le vol MS804 de la compagnie EgyptAir qui assurait la liaison entre Paris et le Caire a disparu des radars. L’avion contenait dix membres d’équipage et 56 passagers, dont 15 français et 30 égyptiens.

Nabil Sadek, le procureur général d’Égypte a demandé tous les documents (de tous les types) concernant le sort de l’Airbus A320. Il a également demandé aux autorités grecques les transcriptions des conversations entre le pilote et les responsables du contrôle de trafic aérien en Grèce, et veut savoir si le pilote avait envoyé un signal de détresse.

A un moment, certaines personnes pensèrent que l’avion avait explosé car on avait retrouvé des débris au large de l’île grecque de Crète. Cependant, d’après le président du comité grec de sécurité aérienne, ces débris ne sont pas ceux d’un avion. En outre, le ministère des affaires étrangères égyptien a affirmé que c’était bien la carcasse du vol MS804. Le vice-président d’Egyptair est alors revenu sur ses déclarations.

Voici un petit aperçu du trajet de l’avion :

  • 23h09 : le vol MS804 quitte le terminal aéroportuaire parisien et décolle environ 10 minutes plus tard.
  • 1h50 : Tandis que l’avion se trouvait au-dessus de l’île de Kéa, le pilote entre en contact avec un contrôleur aérien grec. D’après ce dernier, le pilote n’a parlé d’aucun problème lors de ce dernier échange.
  • 2h26 : Le vol MS804 s’apprêtant à sortir de l’espace aérien grec, le contrôleur grec tenta de joindre le pilote. Mais ce dernier ne répondit pas. Pourtant, aucune anomalie technique ne fut détectée.
  • 2h29 : l’avion entra dans l’espace aérien égyptien et le pilote ne répondit toujours pas aux appels du contrôleur.
  • 2h37 : l’avion fit deux virages brutaux et une chute de 22 000 pieds.
  • 2h39 : les contacts radars avec l’appareil furent perdus.
  • 3h15 : l’avion, qui aurait dû atterrir à cette heure-là, ne réapparut pas des radars et ne se montra à aucun des aéroports.

L’avion d’Egypt Air faisait la liaison entre Alexandrie et Le Caire. – CC/illustration

Espérons que les boîtes noires nous en apprendront davantage sur cette mystérieuse disparition.

Journées trop flamboyantes au Canada

Depuis le 1er mai, un énorme incendie ravage le Canada. Près de 8.000 personnes ont déjà dû évacuer Fort McMurray ainsi qu’environ 100.000 autres dans toute la province. Le dernier bulletin du service des incendies de l’Alberta (mardi 17 mai),  établissait un bilan dramatique.

19 feux actifs (dont quatre totalement hors de contrôle) dans toute la province, près de 2000 pompiers combattant les flammes, dont plus de la moitié combattant le feu de Fort McMurray, le plus rapide et le plus violent qui ait frappé le Canada, 2900 km² de forêt partis en fumée, 665 logements détruits, des vents soufflant jusqu’à 40km/h…

A proximité de Fort McMurray, dans la province canadienne de l’Alberta, le 7 mai 2016.

http://www.lemonde.fr/incendie-de-fort-mcmurray/article/2016/05/17/les-flammes-continuent-a-faire-des-ravages-au-canada-8-000-personnes-encore-evacuees_4921104_4915262.html

Voilà un bulletin bien catastrophique. De plus, les flammes sont venues une nouvelle fois menacer les sites d’exploitation pétrolières. D’après les prévisions de Conference Board, la production de pétrole a été réduite de 1,2 million de barils par jour, ce qui équivaut à 1 milliard de dollars enlevée au PIB de la province. Il va sans dire que la situation a encore empirée.

Courage, le Canada !

 

Des changements au collège Tuband

En cette chaude année 2016, il n’y a pas que les nouveaux 6èmes qui sont arrivés au collège Tuband. En effet, nous avons aussi plein de nouveaux surveillants, une nouvelle CPE, et évidemment de nouveaux professeurs.

Malheureusement, avant les arrivées, il y a eu des départs. Beaucoup de surveillants ont quitté le collège cette année, et notre chère CPE, Mme Oukina, est repartie dans un collège à Toulouse. Étiez-vous à la journée récréative 2015 ? Si oui, vous vous souvenez certainement de la tristesse qui a marqué le départ de Mme Appleton, Mme Oukina et de bien d’autres personnes encore. Mais comme la vie doit continuer, ils ont été remplacés. Mme Schneider est maintenant au poste de CPE et nous sommes sûrs qu’elle saura tenir son rôle au mieux. Nous avons également la venue de M. Mazaloubeaux, professeur de maths, ou encore M. Guillemot, professeur de Physique chimie. Mais tous ces nouveaux, que pensent-ils de notre collège ? Sont-ils surpris ? Se sentent-ils rassurés ou stressés ? Allons donc les interroger !

Paroles d’élèves :

Melynda Porcheron 603

« Au début, j’avais peur de ne pas avoir d’amis mais ça va mieux. Je m’attendais plus ou moins à cette image du collège, et je suis plutôt rassurée. Les emplois du temps sont bien, je ne pense pas qu’il y aie d’amélioration à faire ».

Sarah Boncire 601

« Dans l’ensemble c’est plutôt bien sauf que parfois les grands te traitent « mal » parce que nous sommes plus petits qu’eux. Je pense que, pour améliorer le collège, il faudrait rajouter des activités et ne pas mettre les cours à midi parce que sinon, on ne peut pas aller aux ateliers ou au CDI ».

Des pieuvres fantômes sur Terre ?

Le dimanche 6/03, une petite pieuvre translucide a été découverte au large d’Hawaï en grande profondeur. La particularité de cette pieuvre est qu’elle ressemble étonnamment au fantôme du célèbre dessin animé, « Casper » .

« Tandis que le ROV (véhicule télécommandé Deep Discoverer) traversait une zone rocheuse plate saupoudrée de sédiments à 4.290 mètres (de profondeur), il a rencontré un remarquable petit octopode posé sur une roche plate. L’apparence de cet animal différait de tout ce qu’il y avait dans les annales jamais publiées jusqu’à présent et c’est l’observation la plus profonde jamais effectuée pour cette espèce de céphalopode » a expliqué le docteur Michael Vecchione, qui est l’un des responsables de la NOAA (l’agence américaine océanique et atmosphérique ).

Cette pieuvre fantôme se caractérise par une simple rangée de ventouses. D’après la NOAA, elle est « particulièrement extraordinaire parce qu’elle ne possède pas de cellules pigmentaires, appelées chromatophores, typiques des céphalopodes, et ne paraît pas très musclée ».

« C’est presque certainement une espèce jamais identifiée et qui pourrait ne pas appartenir à une famille connue », relève l’Agence.

Casper, la pieuvre translucide © DR

http://la1ere.francetvinfo.fr/casper-la-pieuvre-translucide-qui-vient-d-etre-decouverte-au-large-d-hawai-338330.html

Alerte, sécheresse en Nouvelle-Calédonie ?

La Nouvelle-Calédonie a enregistré, en septembre, des précipitations bien inférieures à celles de l’année dernière. Les conséquences sur l’élevage et les risques d’incendies ne se sont pas fait attendre. Un grand nombre de sinistres ont déjà eu lieu partout sur le territoire.

La constatation est édifiante : le mois de septembre a été terriblement « desséché »  comparé à l’an dernier. Alexandre Peltier, le chef de la division climatologie à Météo-France en Nouvelle-Calédonie, a résumé : « Nous avons franchi un degré supplémentaire dans la sévérité de la sécheresse. Et elle ne va faire qu’empirer. En cause, le manque de pluies, les vents très forts et le pouvoir évaporant de l’atmosphère, c’est-à-dire la quantité d’eau qui va s’évaporer dans l’air et aggraver l’aridité « .

D’autre part, la sécheresse est renforcée avec l’arrivée d’El Niño, ce phénomène météorologique bien connu des Calédoniens. Le météorologue nous a expliqué : « On le suit étroitement avec nos collègues de l’IRD (l’Institut de recherche pour le développement). Il faut s’attendre à un El Niño très fort en novembre ».   En voici les conséquences jusqu’à la fin de l’année, d’après ce dernier : « Les pluies de l’été tarderont à revenir. Et surtout dans des quantités bien inférieures à la normale ».

Voici un petit graphique créé pour faire un bilan de la situation :

Le manque de pluie, les vents très violents et l’arrivée du phénomène El Niño accroissent les risques d’incendie à travers tout le pays.

Image trouvée à l’adresse de : http://www.lnc.nc/article/pays/alerte-%C3%A0-la-s%C3%A9cheresse-0

 

Invasion de CM2 au collège de Tuband

Le jeudi 08 octobre, les CM2 sont venus au collège et ont passé la journée dans la peau de 6èmes accomplis !

Ils ont découvert les inter-cours de 5 minutes, les changements de professeurs pour chaque matière… Cela fait beaucoup de choses nouvelles d’un seul coup, mais ce sera toujours moins étonnant le jour de la rentrée. Entre midi et une heure, on leur a présenté des ateliers. Ils ont pu également manger à la cantine à 11 heures. Les collégiens ont dû attendre un petit peu ! Mais ils nous ont rendu un petit service : grâce à leur visite, nous avons eu droit à des pommes noisettes, du poulet et une glace !Les CM2 ont donc rencontré certains professeurs et ont bien sûr eu droit à des cours de Français, Mathématiques, Sport… Espérons juste qu’ils ne soient pas trop effrayés ! Pendant la pause du midi, ils ont assisté aux différents ateliers mis en place au collège : danse, mandala, football, chinois, tennis de table, médiation, langues vernaculaires… et bien sûr l’atelier Presse au CDI ! Nous avons su les séduire, on affiche complet déjà pour l’année prochaine ! Un présentation de la classe des 4’zarts leur a été faite également !

Un petit sondage auprès des CM2 pendant nos ateliers nous apprend que beaucoup d’entre eux veulent venir à Tuband !

D’ailleurs voici quelques uns de leurs « articles » rédigés « pendant leur présence à l’atelier Presse du CDI  :

On mange bien à Tuband : Moi, élève de CM2 de l’acole Paul Boyer, je trouve que la cantine de  Tuband est grande, agréable, et elle fait peur. Les cuisiniers et serveurs sont gentils, leurs repas est délicieux. Cette visite a été un succès. On a mangé des pommes rissolées, du poulet rôti, une salade et en dessert nous avons eu une glace. Lou Ann Bezier, Ecole P.Boyer, CM2 de  Loren de Guiuo

Aujourd’hui, jeudi 8 octobre, les CM2 ont eu l’occasion de se mettre dans la peau des élèves de 6ème. Une journée complète pour avoir une idée de la vie au collège. On a mangé à la cantine, c’était délicieux.On a aussi découvert les différents profs. Bref, c’était une bien belle journée ! Lorenz Etch-Garay Ecole Charles Bichon CM2 Elodie Billet

8 octobre, 8h du matin : les CM2 se sont fait passer pour des 6èmes ! on est resté toute la journée, on a mangé à la cantine, on a eu l’emploi du temps des classes de 6ème le jeudi. Depuis ce matin, on a fait des mathématiques, de la géographie, de l’anglais et la superbe activité de Madame Rintz! Les délégués nous montrent le chemin, comme tout est nouveau pour nous ! C’était une très belle journée ! Andréa Lotaut, Ecole Guy Champmoreau, Maître Louis

Nous sommes allés au collège de Tuband ce jeudi 8 octobre : en arrivant ça a fait un choc ! C’est énorme ! On a été réparti dans les classes. Certains ont fait sport, d(‘auteres musique, ou encore français et maths. La récréation m’a paru longue… J’ai retrouvé plusieurs copains de 6ème. Après la cantine !! C’est si grand, et bon aussi ! Enfin, c’était super ! Alexis Pouvreau Ecole Charles Bichon, Maître Christophe

Mon futur monde

Moi qui suis en CM2 je visite Tuband. En 6ème on transporte nos cartables partout c’est bizarre, mais on s’habitue. Les cours passent asez vite, mais j’ai adoré la cantine, on a trop bien mangé. malgré les élèves qui nous cherchaient un peu, on s’est bien amusé !  Eva Luna Gomar, Ecole Paul Boyer Maitre Pierre Amiot.

Aujourd’hui au collège Tuband :  La récré se termine, la cour se vide, je me mets en rang pour deux heures d’EPS, je vais prendsre le bus pour aller en escalade, je me suis  bien amusée, c’était super ! Etienne Clara, Ecole P.Boyer, Maitre  Pierre Amiot

L’accueil des CM2 au collège de Tuband  : Cette journée au collège avec les classes de CM2 s’est bien passé, il n’y a pas eu de dispute. Les professeurs du collège sont très gentils, le repas à la cantine était très bon, et les élèves du collège sont très gentils. Et la classe du CDI était vraiment chouette! Ecole Guy Champmoreau, classe CM2 de Maître Louis

Les CM2 se sont incrustés toute la journée du 8 octobre au Collège de Tuband. Les profs étaient supers, on s’est comporté comme des 6èmes ! C’était trop bien ! Lola Maillot, Ecole E. Risbec Maîtresse Sophie

A la découverte du collège de Tuband : les CM2 sont venus jouer les Sixièmes au collège, grâce au chaleureux accueil des 6èmes… Naïs Ferri, Ecole Candide Koch Maîtresse Aurélie Richard

Aujourd’hui je suis allée visiter le collège de Tuband, j’ai fait des maths, de l’anglais et de l’Histoire géo et le repas était délicieux !!! Cet après-midi je vais faire de la danse . Violette Junker, Candide Koch, Maîtresse Aurélie

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Un nouveau drapeau pour la Nouvelle-Zélande ?

Le 1e ministre néo-zélandais John Key a décidé de ne plus présenter l’Union Jack sur le drapeau de son pays . Mais à quoi pourrait ressembler le nouveau drapeau de la Nouvelle-Zélande?

Apparemment 72% de néo-zélandais s’étaient déclarés contre l’idée de supprimer l’Union Jack. Une grande consultation a été organisée et chaque citoyen néo-zélandais a pu donner son avis et comment il imaginait le nouveau drapeau. Au final, ils ont eu plus de 10.000 réponses différentes ! La plupart des propositions étaient plutôt drôles! Les habitants incluaient dans le drapeau, des nuages (le pays est également appelé en langue maori, Aotéaroa, le pays du long nuage blanc) des cornets de frites et bien évidemment le kiwi, l’oiseau représentant le pays. Au départ, 39 drapeaux ont été sélectionnés et  le 1e septembre dernier,  quatre drapeaux finalistes ont été présentés. Parmi ces drapeaux :  la fougère, qui représente l’équipe de rugby des All Black est représentée sur trois  d’entre eux; la croix du Sud , qui était déjà présente sur le drapeau actuel, apparaît sur deux d’entre eux.

Image trouvée sur l’Internaute.com

Le vote ultime, qui validera définitivement le choix du nouveau drapeau, aura lieu en mars 2016. On en parle bien sûr aussi sur les réseaux sociaux. Les réactions sont plutôt mitigées , il y a même une pétition en ligne destiné au 1e ministre « un meilleur choix » et Winston Peters , le chef de l’opposition, a déclaré  : « si c’est tout ce qu’on peut avoir pour 26 millions de dollars néo-zélandais [ndlr : le prix de l’opération] c’est plutôt décevant ».

Et vous ? Comment auriez-vous imaginé le nouveau drapeau de la Nouvelle-Zélande ?