Cadavre d’une baleine sur une plage Australienne

Le cadavre d’une baleine à bosse, enseveli sous le sable d’une plage australienne très fréquentée, a été déterré et découpé lundi, lors d’une opération aussi macabre qu’impressionnante, avec la peur d’attirer les requins.

Une baleine échouée sur une plage de Port Macquarie, en Australie, a été exhumée lundi.AFP / Handout

 

La baleine à bosse, un animal de 18 tonnes emmêlé dans des cordages, s’est échoué la semaine dernière à Nobbys Beach, dans la localité touristique de Port Macquarie, en New South Wales (Nouvelle-Galles du Sud). Les autorités ont tenté de la renflouer mais ont abandonné lorsque la baleine s’est retrouvée coincée dans des rochers, où elle est morte.

La municipalité a alors décidé d’enterrer la carcasse et pour ce faire, a descendu une pelleteuse à l’aide d’un treuil sur la plage située plusieurs dizaines de mètres en contrebas. Mais les habitants ont rapidement pointé que la graisse et l’huile émanant du cadavre se répandaient dans l’eau.

Sous pression, le gouvernement de l’Etat a dû accepter de financer l’enlèvement de la carcasse en décomposition. En effet, à quelques jours des vacances scolaires, durant lesquelles les plages sont bondées, plusieurs requins ont été repérés près du rivage. Il fallait donc vite intervenir.

Les Francofolies débarquent en Nouvelle-Calédonie

Les Francofolies, festival mythique de musique francophone initialement produit à La Rochelle, débarque en Nouvelle-Calédonie, au Centre Culturel Tjibaou !

Francopholies Facebook

Et pour cette première édition, c’est une programmation exceptionnelle qui est présentée, s’adressant au plus grand nombre avec Julia Paul, Boulevard des Airs, Claudio Capéo, L.E.J, 100 fous, Section Autochtone du Pacifique, Nasty & Reza, Youssoupha, Black M, Celenod, Edou, Miossec, Cali et enfin H.F. Thiéfaine !

Cette pléiade d’artistes francophones de grande renommée sera bien évidemment complétée par une sélection d’artistes calédoniens talentueux qui auront plaisir à se produire pour l’occasion de cet événement exceptionnel.

Un rendez-vous incontournable qui a fait grand bruit à travers toute la Calédonie. En effet ce festival  entend faire mieux connaître les différentes cultures océaniennes dans toute la zone Pacifique, y compris dans ses contrées anglophones.

Les artistes ont été logés dans l’hôtel HILTON où tous leurs fans les attendaient…

Tempête « Harvey » au Texas

L’ ouragan « Harvey », a particulièrement affecté le sud-est du Texas. Il avait atteint cette région le vendredi 25 août.

Son œil, et la zone des vents les plus forts située juste autour de celui-ci, ont touché la côte durant la nuit de vendredi à samedi ; les vents les plus intenses dépassaient alors les 210 km/h classant alors cet ouragan en catégorie 4 (sur une échelle de 5). En s’enfonçant dans les terres le samedi, l’ouragan a diminué en intensité et a été rapidement rétrogradé en catégorie 1, puis en tempête tropicale en soirée.

A Houston, le quartier Memorial baigne dans un liquide marron, putride et toxique. Alors que, dans certains quartiers inondés de la ville, l’eau avait disparu et le nettoyage était déjà en cours, dans d’autres, au contraire, le désastre s’est éternisé.

Poignées de main, selfies, enfants dans les bras : le président américain Donald Trump est allé samedi 2 septembre à Houston, au Texas, à la rencontre des rescapés de la tempête Harvey, qui a semé la désolation dans cette immense ville portuaire de 2,3 millions d’habitants. Le président américain, en compagnie de son épouse Mélania, a visité les régions inondées, que des centaines de milliers d’habitants regagnent petit à petit, pour retrouver des habitations dévastées par la tempête.

Coup d’ouest, vigilance jaune et bateaux à la dérive

Le vent d’Ouest a soufflé fort la semaine dernière. En conséquence, l’Ile des Pins, Bélep et toutes les communes de la côte Ouest ont été en vigilance jaune pour  vent fort et vigilance jaune pour forte houle.

 

© Malia Noukouan/NC1ère Six voiliers et un catamaran se sont encastrés contre les rochers, Baie de l’orphelinat à Nouméa.

Les dégats matériels ont été lourds  : six voiliers et un catamaran se sont détachés de leur emplacement et sont venus s’encastrer contre les rochers, à la Baie de l’Orphelinat. Certains ont quasiment coulé. La police municipale avait pourtant lancé un appel aux propriétaires des bateaux pour venir sécuriser les embarcations. Quelques uns d’entre eux tentaient désespérément d’amarrer leurs bateaux tout en luttant contre les vagues.

En raison du coup d’ouest associé à une sécheresse inhabituelle, le risque d’incendies est plus important. La Calédonie subit déjà des feux alors que la saison des incendies ne débute que le 15 septembre prochain. La côte ouest et  même la côte est, ainsi que l’île des pins ont été la proie des flammes.

 

 

 

Un futur rugbyman professionnel au collège de Tuband !!

Et oui, vous ne e savez peut-être pas, mais nous avons un futur rugbyman professionnel dans notre collège : Silua Jonah, en classe de 3ème (304)

Son père lui a fait découvrir le rugby à l’âge de 6ans. Il joue au club de Normandie que l’on nomme JSLN (Jeunesse de sports et loisirs de Normandie).

Il vient de passer des tests sportifs organisés par le Pole Espoir de Nouvelle-Calédonie, qui lui permettraient d’entrer en classe de seconde CHAM (Classe à Horaires aménagés) option Rugby. Mais Jonah préfèrerait partir…

En effet son club de Normandie est partenaire avec le Rugby Club de Toulon.

Notre champion a de la famille à Toulon, ça tombe bien ! Idéalement, il souhaiterait intégrer le Pôle espoir de Rugby , du lycée Costebelle à Hyères toujours dans le var

Jonah partirait  avec sa famille dans le sud ouest de la France, pour intégrer une équipe professionnelle. Il n’abandonne pas pour autant ses études.

Souhaitons lui bonne chance !

 

 

 

La mort d’Aurélie Marcias a été causée par quatre adolescents

Vous souvenez-vous d’Aurelie Marcias, la jeune motarde qui a perdu la vie au Mont Dore dans un « accident de moto » ? L’enquête sur l’accident qui a causé la mort d’une jeune femme en Nouvelle-Calédonie le 8 mars, dans la traversée de Saint-Louis, a conduit à l’arrestation de quatre mineurs. Ils voulaient voler une voiture et n’y arrivant pas, ils s’en sont pris à Aurélie Marcias pour dérober sa moto.

Le soir du 8 mars, Aurélie Marcias perdait la vie au Mont-Dore, sur la RP1, alors que la motarde de 34 ans s’engageait dans la traversée de Saint-Louis. Dans le cadre de l’enquête, trois mineurs ont été arrêtés et placés en détention provisoire. Un quatrième est déjà incarcéré au Camp-Est, pour des faits de vols aggravés. A noter qu’un cinquième mineur a finalement été mis hors de cause dans cette affaire.
Les quatre adolescents pointés par cette enquête sont tous originaires de la tribu de Saint-Louis. L’un est âgé de 14 ans, deux ont 15 ans et le dernier en a 17. Deux, scolarisés, étaient inconnus de la justice. Le plus âgé est quant à lui bien connu du tribunal pour enfants. Ils ont été mis en examen pour tentative de vol avec violences ayant entraîné la mort, et pour non assistance à personne en danger.

Les jeunes ont été entendus par le juge d’instruction et ils ont maintenu leurs déclarations. Le plus âgé voulait commettre un car-jacking, les autres ont suivi. Ne parvenant pas à stopper ni à voler une voiture, ils ont décidé de s’en prendre à la moto qu’ils entendaient arriver à leur hauteur.
Tous avaient un rôle bien précis. L’un d’entre eux est parvenu à faire chuter la jeune infirmière de sa Yamaha, selon des circonstances qui restent à éclaircir.  Les jeunes ont ensuite tenté de relever la moto pour la dérober, alors même que la victime gisait non loin. Mais ils ont pris la fuite lorsque des personnes sont arrivées sur les lieux pour la secourir.

Pour ces faits, les jeunes encourent la perpétuité. Avec l’excuse de la minorité, la peine est revue et peut aller jusqu’à trente ans de réclusion criminelle.
Il s’agit d’un acte de délinquance isolé, qui n’a aucun lien avec les blocages à répétition de Saint-Louis, précise le procureur de la République.
Ces éléments ont été communiqués par le procureur de la République au mari d’Aurélie Marcias, après trois mois et demi d’enquête minutieuse.

Porte-conteneurs échoué

Extraire des cuves à combustible environ 750 tonnes de fioul lourd, tel est l’objectif sur le récif Durand, où est toujours échoué le porte-conteneurs Kea Trader et sa cargaison.

la1ere.francetvinfo.fr

Peu après 1 heure du matin dans la nuit du mardi 11 au mercredi 12 juillet, le Kea Trader s’est échoué de toute sa longueur (+ de 180 m. !) sur le récif Durand, haut-fond situé en pleine mer, à 50 milles nautiques (92 kilomètres) au sud-est de Maré, mais un danger bien connu et cartographié. D’où l’incompréhension face à cet échouement. Celui-ci n’a pas causé de victime et aucune pollution extérieure n’est à signaler à ce jour.

Le porte-conteneurs arrivait de Papeete et se dirigeait vers le port de Nouméa.

L’équipage se trouve toujours à bord. Il a été rejoint, le jour de l’accident, par une équipe d’évaluation et d’intervention hélitreuillée par Puma, c’est-à-dire des experts maritimes civils et militaires.

Parmi les centaines de conteneurs transportés par le Kea Trader, environ 130 étaient destinés à la Calédonie, contenant notamment des produits frais et surgelés, du matériel médical pour le Médipôle, des véhicules, des jouets… L’échouement du navire aura donc aussi un impact économique.

Donald Trump se met en scène en train de tabasser CNN !!!

Le président américain a franchi un palier supplémentaire dans ses critiques de la chaîne américaine, qu’il qualifie de « FNN » pour « Fraud News Network »( Réseau d’information sur la fraude ).

arrêtsurimage.net

Jusqu’où ira Donald Trump dans ses attaques contre les médias ? Dimanche 2 juillet, le président des Etats-Unis s’en est à nouveau pris à la chaîne d’information américaine CNN, cette fois dans un tweet d’une rare violence publié tôt dans la matinée, comme il en a l’habitude.

Dans ce message, le républicain détourne une fameuse mise en scène télévisée datant de 2007 durant laquelle il apparaît au pied d’un ring de catch. On y voit Donald Trump – qui n’est alors que magnat de l’immobilier et star de la téléréalité – prétendre (catch oblige) tabasser Vince McMahon, fondateur de la WWE (World Wrestling Entertainment, Inc).

Dans la version de 2017, c’est un personnage avec le logo de la chaîne CNN à la place de la tête que M. Trump prend par le cou et met au sol. Il lui assène ensuite plusieurs coups de poing avant de se relever et de partir. Le tweet est légendé avec les hashtags : #FraudnewsCNN et #FNN pour « Fraud News Network ».

CNN a rapidement réagi dans un communiqué, affirmant, au sujet de l’intéressé : « Nous allons continuer à faire notre travail. Il devrait commencer à faire le sien»

M. Trump s’en était encore pris à CNN, qualifiée de « fake news et de journalisme de caniveau ».

Collision entre deux navettes taxi boat à l’Anse-Vata

Le terrible accident a eu lieu dans la nuit du vendredi 07 au samedi 08 avril entre deux navettes taxi boat au niveau de l’Anse Vata, à Nouméa. Le pilote du premier bateau est mort sur le coup. Un passager de l’autre « taxi boat » est décédé et une personne est portée disparue. Quatre passagers ont également été blessés.

© NC1ère (José Solia)

NC1ère (José Solia)

La soirée avait pourtant bien commencé sur l’île aux Canards où des centaines de personnes s’étaient retrouvées pour une soirée « Tapas », comme il y en a souvent sur cet îlot très populaire auprès des Nouméens.
C’est vers 1h00 du matin, alors que les personnes quittaient l’îlot pour rentrer sur Nouméa, que le drame s’est produit. Une collision terrible entre un bateau, avec un seul pilote à bord, et un une autre navette ramenant 6 passagers vers Nouméa. Le pilote du premier « taxi boat » est mort sur le coup. Dans l’autre navette, une passagère a été tuée, et son mari est porté disparu ; quatre autres passagers ont été blessés. Les secours ont commencé immédiatement les recherches.
Dès le samedi matin, des moyens héliportés et maritimes ont été déployés pour tenter de le retrouver, mais sans succès.
Les raisons d’un tel drame ne sont pas encore connues. Une enquête a été ouverte.
Un hélicoptère mène des recherches pour retrouver la personne disparue après la collision entre deux navettes face à Nouméa. © NC1ère (JP Pascal)

Attentat lors d’un concert d’Ariana Grande

A la suite d’une « explosion » ce lundi 22 mai, la police affirme que l’ « incident grave  » dans le Manchester Arena a également fait une cinquantaine de blessés.

Au moins 19 morts et une cinquantaine de blessés sont à déplorer après «  l’incident grave «  qui s’est produit lundi 22 mai à la Manchester Arena, au Royaume-Uni, une salle où se produisait la chanteuse américaine Ariana Grande, a annoncé la police locale, qui évoque un  » possible acte terroriste « .

Certains témoins, cités par les médias anglais, ont évoqué une « déflagration » à la fin du concert, alors que les lumières venaient de se rallumer. Elle aurait eu lieu en dehors de l’enceinte, explique la direction de la salle sur Twitter. Des témoins évoquent eux, une explosion dans le hall d’ accueil de la salle.
La police de Manchester a tenté de contrôler la panique dans les jardins de la Cathédrale, situés à quelques dizaines de mètres de la salle de concert Arena.  » Si vous entendez du bruit, n’ayez pas peur « , a-t-elle prévenu sur son compte Twitter.

Des bouquets et messages déposés sur St Ann’s Square in Manchester, photographiés le 31 mai 2017 en hommage aux victimes de l’attentat du 22 mai – OLI SCARFF, AFP BFM TV

Valentine Dureau et Robertzine Hanye