Incendie à la SLN : et un de plus !

Un mois et demi après sa remise en service, la serpentine de la SLN à Kouaoua a de nouveau été incendiée. Chargée d’acheminer le minerai de la montagne jusqu’au bord de mer, elle n’a cessé d’être incendiée depuis 2017 : juste une vingtaine de fois…

Dimanche 24 mai à 3H30, la serpentine de l’usine de nickel la SLN a pris feu à Kouaoua. Plus de 250 mètres de tapis roulant sont partis en fumée. L’endroit est difficile d’accès et le convoyeur brûle vite. Si aucun blessé n’est à déplorer, les dégâts matériels sont importants. Ce nouvel incident menace les 300 emplois directs et indirects sur la commune.

C’est à la mi-mars que la serpentine avait pu reprendre du service après un précédent sinistre. Les incendies sont sans doute volontaires. Ils ont donné lieu à plusieurs interpellations et condamnations mais aussi à de longues interruptions de l’activité minière.

Sources : texte et photo DR, Les Nouvelles-Caledoniennes

Notre-Dame de Paris touche le monde entier…

Une vague de tristesse a frappé la France mardi 16 avril, suite à l’incendie de la cathédrale de Notre-Dame de Paris

Un des  monuments les plus connus  dans le monde a pris feu mardi 17 avril à partir de 17h. La cathédrale de Notre-Dame de Paris a brulé sous les yeux des Parisiens impuissants. Il a fallu plus de 400 pompiers, 18 lances pour arrêter le feu. Certaines œuvres d’art ont pu être sauvées.

Sa construction a commencé en 1163  et s’est achevée  au milieu du XIVème siècle. La partie qui a brûlé était toute en bois : plus de 1000 arbres (21 hectares) ont été utilisés pour la totalité de la toiture couvrant la nef, le chœur et le transept qui sont partis en fumée  en quelques heures, ainsi que la flèche de Viollet le-Duc.

Il s’agit du plus important sinistre subi par la cathédrale depuis sa construction.

https://www.linternaute.com/ ©  AFP / SIPA

Un enfant de dix ans mis en examen

  Un enfant de 10 ans met le feu a son immeuble avec un torchon et un briquet dans un quartier d’Aubervilliers.

L’incendie avait débuté jeudi dernier vers 17 heures, et s’était propagé aux cinq derniers étages de cette tour.

Il jouait avec un briquet et un torchon : cet enfant de 10 ans est soupçonné d’avoir provoqué l’incendie qui a causé la mort d’une mère enceinte  de 33 ans et de ses trois enfants. « Il n’a pas réussi à éteindre le feu qui s’est propagé dans son appartement, puis aux appartements voisins».

Neuf personnes, six habitants et trois pompiers, avaient également été transportés à l’hôpital, légèrement blessés.

L’enfant a été mis en examen par un juge d’instruction de Bobigny qui a ouvert une information judiciaire pour incendie volontaire ayant entraîné la mort.

 

La serpentine, à Kouaoua a de nouveau été incendiée

Dans la nuit du 22 au 23 juillet , la serpentine du centre de la SLN a de nouveau été incendiée. Cela fait plusieurs fois que ce tapis roulant situé à Kouaoua est victime d’incendies criminels.

Depuis le 15 avril 2018, c’est la septième fois que la serpentine, ce fameux tapis roulant,  est victime d’incendies volontaires, donc criminels. Car dans la nuit de dimanche à lundi, elle a de nouveau été incendiée, vers trois heures et demie du matin.

L’ampleur des dégats du dernier incendie criminel sur la serpentine, n’est pas connue encore. Mais tout dernièrement, une estimation du coût des restaurations et des dommages s’élévait à 150 millions de francs !

Une enquête a été ouverte par la gendarmerie, et les techniciens spécialistes et experts sont sur place.

Le 19 juin,  l’auteur de l’incendie qui avait eu lieu dix jours plus tôt  avait avoué son acte devant le tribunal correctionnel  en disant que selon lui,  » c’était parce que  » les promesses  faites par la SLN n’ont pas été respectées ».

Il reste à espérer que la serpentine pourra rapidement être rénovée, que le coût des travaux n’augmentera pas, et qu’il n’y aura pas d’autres incendies.

 

 

 

 

Journées trop flamboyantes au Canada

Depuis le 1er mai, un énorme incendie ravage le Canada. Près de 8.000 personnes ont déjà dû évacuer Fort McMurray ainsi qu’environ 100.000 autres dans toute la province. Le dernier bulletin du service des incendies de l’Alberta (mardi 17 mai),  établissait un bilan dramatique.

19 feux actifs (dont quatre totalement hors de contrôle) dans toute la province, près de 2000 pompiers combattant les flammes, dont plus de la moitié combattant le feu de Fort McMurray, le plus rapide et le plus violent qui ait frappé le Canada, 2900 km² de forêt partis en fumée, 665 logements détruits, des vents soufflant jusqu’à 40km/h…

A proximité de Fort McMurray, dans la province canadienne de l’Alberta, le 7 mai 2016.

http://www.lemonde.fr/incendie-de-fort-mcmurray/article/2016/05/17/les-flammes-continuent-a-faire-des-ravages-au-canada-8-000-personnes-encore-evacuees_4921104_4915262.html

Voilà un bulletin bien catastrophique. De plus, les flammes sont venues une nouvelle fois menacer les sites d’exploitation pétrolières. D’après les prévisions de Conference Board, la production de pétrole a été réduite de 1,2 million de barils par jour, ce qui équivaut à 1 milliard de dollars enlevée au PIB de la province. Il va sans dire que la situation a encore empirée.

Courage, le Canada !

 

Au feu les pompiers , y’a la Californie qui brûûle !

Dans la semaine du 27 juillet , la Californie a été dévorée par les flammes qui semblaient vraiment affamées .

Sur le front des incendies, Josh Edelson/ AFP http://www.lexpress.fr/actualite/monde/amerique-nord

Ces incendies ont eu lieu après une énorme sécheresse . Les pompiers n’ont pas été aidés par le temps orageux qui lançait en permanence des milliers de coup de foudre depuis jeudi soir. Dimanche matin, 8.500 pompiers ont combattu 21 vastes incendies, disséminés dans tout l’État de la côte Ouest des États-Unis . On a même dû faire appel aux « soldats du feu Californiens » . L’incendie le plus important , situé dans le comté de Lake , n’était circonscrit qu’à 5% . Comme on donne toujours un nom aux catastrophes , celle-là a été baptisé  » Rocky Fire « . Le feu a brûlé  190 km2  depuis mercredi après-midi. C’est un évènement malheureusement « historique », d’autant plus qu’il n’était pas attisé par le vent.  A ce jour, on affirme que 12.000 personnes ont été évacuées et 24 maisons ont été détruites. Le feu semblait redoutable , il a mobilisé à lui-même  2.000 pompiers rien que dans l’Etat de Californie, 180 engins au sol , 4 avions bombardiers d’eau ( oui , c’est comme cela qu’on les appelle) et 19 hélicoptères. On ignore encore l’origine de cet incendie ravageur qui faisait encore l’objet d’une enquête dimanche ,et les détectives se donnent du mal ! Incendies gourmands, affamés, déchaînés , mystérieux, et qui plus est, de mèche avec la foudre et la sécheresse ! On vous le dit , elle n’a pas eu de chance, la Californie!