Alerte, sécheresse en Nouvelle-Calédonie ?

La Nouvelle-Calédonie a enregistré, en septembre, des précipitations bien inférieures à celles de l’année dernière. Les conséquences sur l’élevage et les risques d’incendies ne se sont pas fait attendre. Un grand nombre de sinistres ont déjà eu lieu partout sur le territoire.

La constatation est édifiante : le mois de septembre a été terriblement « desséché »  comparé à l’an dernier. Alexandre Peltier, le chef de la division climatologie à Météo-France en Nouvelle-Calédonie, a résumé : « Nous avons franchi un degré supplémentaire dans la sévérité de la sécheresse. Et elle ne va faire qu’empirer. En cause, le manque de pluies, les vents très forts et le pouvoir évaporant de l’atmosphère, c’est-à-dire la quantité d’eau qui va s’évaporer dans l’air et aggraver l’aridité « .

D’autre part, la sécheresse est renforcée avec l’arrivée d’El Niño, ce phénomène météorologique bien connu des Calédoniens. Le météorologue nous a expliqué : « On le suit étroitement avec nos collègues de l’IRD (l’Institut de recherche pour le développement). Il faut s’attendre à un El Niño très fort en novembre ».   En voici les conséquences jusqu’à la fin de l’année, d’après ce dernier : « Les pluies de l’été tarderont à revenir. Et surtout dans des quantités bien inférieures à la normale ».

Voici un petit graphique créé pour faire un bilan de la situation :

Le manque de pluie, les vents très violents et l’arrivée du phénomène El Niño accroissent les risques d’incendie à travers tout le pays.

Image trouvée à l’adresse de : http://www.lnc.nc/article/pays/alerte-%C3%A0-la-s%C3%A9cheresse-0

 

Au feu les pompiers , y’a la Californie qui brûûle !

Dans la semaine du 27 juillet , la Californie a été dévorée par les flammes qui semblaient vraiment affamées .

Sur le front des incendies, Josh Edelson/ AFP http://www.lexpress.fr/actualite/monde/amerique-nord

Ces incendies ont eu lieu après une énorme sécheresse . Les pompiers n’ont pas été aidés par le temps orageux qui lançait en permanence des milliers de coup de foudre depuis jeudi soir. Dimanche matin, 8.500 pompiers ont combattu 21 vastes incendies, disséminés dans tout l’État de la côte Ouest des États-Unis . On a même dû faire appel aux « soldats du feu Californiens » . L’incendie le plus important , situé dans le comté de Lake , n’était circonscrit qu’à 5% . Comme on donne toujours un nom aux catastrophes , celle-là a été baptisé  » Rocky Fire « . Le feu a brûlé  190 km2  depuis mercredi après-midi. C’est un évènement malheureusement « historique », d’autant plus qu’il n’était pas attisé par le vent.  A ce jour, on affirme que 12.000 personnes ont été évacuées et 24 maisons ont été détruites. Le feu semblait redoutable , il a mobilisé à lui-même  2.000 pompiers rien que dans l’Etat de Californie, 180 engins au sol , 4 avions bombardiers d’eau ( oui , c’est comme cela qu’on les appelle) et 19 hélicoptères. On ignore encore l’origine de cet incendie ravageur qui faisait encore l’objet d’une enquête dimanche ,et les détectives se donnent du mal ! Incendies gourmands, affamés, déchaînés , mystérieux, et qui plus est, de mèche avec la foudre et la sécheresse ! On vous le dit , elle n’a pas eu de chance, la Californie!