Jean Pierre Chevènement veut défendre la laïcité en France !

L’ancien ministre va prendre la tête de la fondation pour l’Islam de France , malgré ses idées remises en cause, et après avoir conseillé la  » discrétion » aux musulmans .
CHEVENEMENT

Huffington post, Stephane Mahe , Reuters

L’ancien socialiste maintient  toujours ses propos et affiche la même fermeté sur le burkini (voir notre article sur le  sujet écrit par notre consoeur Valentine Dureau) Il se défend et s’explique dans les médias.

La fondation pour l’islam de France, qui sera créée à l’automne prochain doit étudier les  financements pour des projets en matière profane (volet non religieux), par exemple lesthèses de recherche sur l’islam, les bourses d’études…). Laïcité oblige, le volet religieux (formation théologique des imams, construction de mosquées…) sera entre les mains d’une association administrée par des musulmans.

La polémique des Burkinis fait des vagues en Europe

Le burkini, ce maillot de bain couvrant utilisé par des femmes musulmanes, est au cœur d’une polémique qui ne cesse d’enfler.

Résultats de recherche d'images pour « Femme arrêtée par la police car elle porte un burkini »

http://www.rtbf.be

C’est un bout de tissu qui enflamme les débats et qui cet été est devenu le symbole crispations communautaires. Le burkini ce maillot de bain couvrant que portent certaines femmes musulmanes, fait polémique.

Qu’est-ce que le burkini ?

Ce maillot de bain est assez récent puisqu’il a été créé, il y a une dizaine d’années en Australie, par une styliste d’origine libanaise. Il est né de la contraction des mots « burqa » et « bikini ». Concrètement, le burkini se compose de plusieurs vêtements, souvent en polyester, qui couvrent tout le corps, à l’exception du visage, des mains et des pieds. En France, cette tenue est prohibée dans les piscines, pour des raisons d’hygiène. 

Certaines villes ont validé  un arrêté d’interdiction du burkini.  Pourtant la plus haute juridiction administrative de France a invalidé cet arrêté. Qu’en pensent les Français? Ceretains disent être contre le burkini, mais de là à l’interdire… D’autres estiment que cela ne fait qu’alimenter l’intolérance religieuse , ou encore susciterait  des tensions irréparables…

Malgré cela, des maires ont déclaré vouloir maintenir ces arrêtés anti-burqinis…