Un prof d’histoire-géo décapité dans les Yvelines

Le vendredi 16 octobre 2020, pendant les vacances scolaires en Nouvelle-Calédonie,un professeur d’histoire-géographie a été décapité dans son collège de Conflans-Sainte-Honorine.

En effet, durant un cours sur la liberté d’expression, ce professeur âgé de 47 ans avait montré à ses élèves des caricatures de Mahomet, le prophète de l’islam, extraites du journal Charlie Hebdo, après les avoir informés que, si cela les choquait, ils pouvaient sortir de la salle le temps du cours.

Des fleurs déposées devant le collège du Bois d'Aulne, à Conflans Saint Honorine, le 17 octobre 2020, pour rendre hommage à Samuel Paty, le professeur d'histoire-géographie assassiné.
Charles Platiau / REUTERS

Selon l’enquête, vers 17h les policiers ont été appelés et ont découvert une victime décapitée devant le collège de Bois d’Aulne. Selon plusieurs sources, l’assassin serait un jeune homme de 18 ans, d’origine tchétchène armé d’un couteau et d’un fusil. Il aurait ensuite posté une vidéo de la tête coupée sur les réseaux sociaux. Il a été tué par la police.

« Le terroriste a voulu abattre la République dans ses valeurs », a annoncé Emmanuel Macron.