Donald Trump dans la tourmente

Selon le « Washington Post », le président américain Donald Trump a révélé des informations trop secrètes à Sergueï Lavrov, le ministre russe des Affaires étrangères. Et il aurait aussi tenté d’empêcher l’ancien directeur du FBI de poursuivre une enquête avant de le limoger.

in slate.fr AFP

Un article du «Washington Post» a mis la capitale américaine sens dessus dessous. Donald Trump, le président américain, avait révélé des informations TOP secrètes pour impressionner ses invités russes à la Maison-blanche. Il s’agit d’informations sur le groupe terroriste Etat islamique. « Trump a révélé plus d’informations à l’ambassadeur russe que nous n’en avions révélé à nos propres alliés », a déploré une source proche du président. Ces informations avaient été communiquées par un pays allié des États-Unis qui avait demandé à ce qu’elles ne soient pas divulguées. D’après  Naveed Jamali, un ancien agent du FBI interviewé par MSNBC, «Trump a juste donné ces informations pour flatter sa vanité et son égo».

Mais ce n’est pas tout : le plus accablant pour le président américain c’est que ce dernier  aurait demandé mi-février au directeur du FBI James Comey, qu’il a brutalement limogé la semaine dernière, de mettre fin aux enquêtes visant Michael Flynn, son conseiller à la sécurité nationale il lui aurait dit : «C’est quelqu’un de bien. J’espère que vous pourrez laisser tomber». Trump est donc accusé d’obstruction à la justice,  qui est un crime passible de destitution.  Aux Etats-Unis, les citoyens américains appellent déjà à la destitution du Président.  Trump risque-t-il vraiment d’être destitué?