Reprise officielle des négociations autour du Brexit

Actuellement, à l’heure où le coronavirus est au cœur de toutes les préoccupations, peu de personnes s’interrogent sur les négociations entre l’UE et le Royaume-Uni autour des différents points qui font polémique tels que la pêche, le statut de l’Écosse et de l’Irlande du nord, dans le cadre de la sortie programmée des Britanniques de l’Union Européenne.

Brexit : un report au 31 janvier 2020 accepté par l'Union européenne | Vie  publique.fr
https://www.google.fr/url?sa=i&url=https%3A%2F%2Fwww.vie-publique.fr%2Fen-bref%2F271440-

En effet, les limites de la ZEE (Zone économique exclusive, c’est-à-dire la zone maritime qui entoure un État et sur laquelle il exerce sa souveraineté) des Pays-Bas, de la France, de l’Irlande et de la Belgique, seraient potentiellement impactées par ce retrait.

On peut également soulever la délicate question autour des quelques milliers d’européens qui travaillent au Royaume-Uni et celle des Britanniques qui travaillent en Europe : il faudra décider du nouveau statut de ces personnes.

Autre problème épineux : la dette publique de tout ces pays devra également être renégociée.

On le voit, le sujet est très vaste et nul ne sait encore ce qu’il adviendra.