Vives tensions sur l’île de Maré : 120 expulsés

Les quelques 120 personnes expulsées de Maré (îles Loyauté) à la suite du conflit qui secoue l’ile depuis le début du mois de novembre, notamment à la tribu de Roh, sont arrivées à Nouméa encore traumatisées par les violences qu’elles ont subies ou dont elles ont été témoins.

Des exactions ont été commises à Roh, dans le district de Guahma, au Nord de Maré. Les vidéos qui circulent sur les réseaux sociaux montrent ainsi une maison brûlée et des jets de projectile échangés. Ces faits sont survenus dans un contexte de divisions, au sein de la tribu, suite à l’installation d’un étudiant pasteur dans la paroisse de Roh (au nord de l’île). Il n’aurait pas suivi les directives de l’EPKNC, l’Eglise protestante de Kanaky Nouvelle-Calédonie. S’en sont suivies des actes d’une rare violence. Heureusement, il n’y a pas eu de morts, mais plus de 120 personnes ont été expulsées et ont dû tout abandonner sur place.

https://la1ere.francetvinfo.fr/image/5lKg07YgQniOl0rvfAZAGCD05Kc/930x620/outremer/2020/11/03/5fa104e2e9ee7_point_situation_a_mare_frame_13-1511704.jpg
https://la1ere.francetvinfo.fr/image/5lKg07YgQniOl0rvfAZAGCD05Kc/930×620/outremer/2

«Des tensions sont apparues […] suite à la désignation d’un pasteur. […] [elles] se sont traduites par des troubles à l’ordre public qui ont occasionné des atteintes aux biens (dégradations, destructions et incendies) et une personne a été légèrement blessée», décrit le haut-commissariat dans un communiqué.

Publié le 17 novembre 2020 sur le site de NC 1ère

«Le haut-commissaire de la République en Nouvelle-Calédonie a demandé au commandant de la gendarmerie nationale le déploiement de moyens importants pour préserver la sécurité des biens et des personnes», décrit le communiqué de l’État. Par ailleurs, des enquêteurs de la brigade de recherches de Nouméa sont d’ores et déjà sur les lieux pour diligenter des procédures judiciaires».

Le grand chef du district de Guahma, fils et successeur du très respecté Nidoïsh Naisseline, ne s’est pour l’heure pas officiellement exprimé.

Quoi qu’il en soit, on peut aussi s’interroger sur le lien avec les résultats sur l’île du référendum d’autodétermination qui s’est tenu au mois d’octobre dernier, et de l’impact possible sur la tenue du potentiel « 3ème référendum » en 2022, qui ne ne fait pas l’unanimité.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s