Référendum : tensions entre le « OUI » et le « NON »

La Nouvelle-Calédonie accèdera-t-elle à la pleine souveraineté ? Nous le saurons ce dimanche, jour du référendum
Afficher l’image source
Afficher l’image source

Cependant, ce deuxième référendum crée des tensions lourdes entre les Loyalistes (personnes votant NON) et les Indépendantistes (personnes votant OUI). Plusieurs rassemblements de manifestants des deux camps ont eu lieu ces dernières semaines. Mais, quelle que soit la nature des manifestations ou du vote (OUI ou NON), les intentions sont les mêmes : mettre en valeur leur choix politique.
Le 4 Novembre 2018, près de 175 000 électeurs avait été appelés à voter pour le premier Référendum. Ce jour-là, le « NON » l’avait emporté avec 56,7% de voix, contre 43,3% pour le « OUI ».
Les Indépendantistes avaient alors affirmé qu’ils savaient qu’ils allaient perdre mais que c’était pour eux l’occasion d’affirmer leur identité, et qu’il fallait désormais composer avec eux.
Dimanche 4 Octobre aura donc lieu le deuxième référendum, et selon le résultat, nous saurons s’il y en aura un troisième (en cas d deuxième victoire du « NON »), comme cela est prévu dans l’accord de Nouméa.

Une réflexion au sujet de « Référendum : tensions entre le « OUI » et le « NON » »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s