Le sculpteur du totem du collège, Kapoa Tiaou, est décédé ce 24 mai

Le sculpteur Kapoa Tiaou, originaire d’Ouvéa, est décédé lundi 25 mai dernier à l’âge de 61 ans, après avoir passé neuf jours dans le coma à la suite d’un arrêt cardiaque. Il avait sculpté une œuvre monumentale présente dans la cour de notre collège

Ce sculpteur était très actif depuis 30 ans et voyageait autour du monde pour présenter son art.

« C’est difficile, de vivre de la sculpture en Nouvelle-Calédonie. D’ailleurs, tous les sculpteurs de mon âge ont rangé les outils. Un travaille à la mine, les autres font d’autres métiers. »

Il était également le père d’une famille entière de sculpteurs : il avait dix enfants.

« C’est juste une façon de vivre qu’on a inculquée à nos enfants. C’est-à-dire les regrouper autour de la sculpture pour pouvoir parler des valeurs qui sont importantes. Ils ont tous pris goût à ce moyen d’expression, en même temps. »

Doué pour la sculpture, il s’est rapidement imposé et exposait régulièrement ses œuvres.

Célestin Kapoa Tiaou, sculpteur et patriarche d'une famille de sculpteurs Source : NC la 1ère

La case des Artistes, une association fondée et administrée par des artistes locaux calédoniens, parle de « la perte d’une figure emblématique » après avoir appris la triste nouvelle.

Un hommage rendu au collège Tuband

Kapoa Tiaou avait sculpté un grand totem dans la cour de notre collège. Nous nous sommes donc tous rassemblés, élèves, professeurs ainsi que tout le personnel du collège, au pied de la sculpture pour lui rendre hommage. 

« Il l’avait imaginée en 2009 à partir d’un conte écrit par les collégiens, détaille le principal. Et il est revenu il y a quelques mois pour le rénover. C’était un homme simple, modeste et qui irradiait par sa gentillesse et sa créativité. » En parallèle, le collège a des liens avec le reste de la famille Tiaou. Sa femme et certains de ses enfants ont sculpté les poteaux de la petite case qui a été installée dans le jardin kanak située en contre-bas du collège et qui a été inaugurée l’année dernière. Sa fille Noémie a elle donné des cours de sculpture dans le cadre du « dispositif relais » accueilli par notre établissement. Cette année, une nouvelle convention a été signée par le collège avec son fils Melem.

Après nous avoir rappelé cette histoire, le principal nous a demandé de respecter une minute de silence. Une élève a ensuite lu le conte qui avait inspiré l’artiste et certains élèves, originaires d’Ouvéa comme lui, ont entonné un chant en son honneur.

Source : LNC 27/05/20

Une réflexion au sujet de « Le sculpteur du totem du collège, Kapoa Tiaou, est décédé ce 24 mai »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s