Porte-conteneurs échoué

Extraire des cuves à combustible environ 750 tonnes de fioul lourd, tel est l’objectif sur le récif Durand, où est toujours échoué le porte-conteneurs Kea Trader et sa cargaison.

la1ere.francetvinfo.fr

Peu après 1 heure du matin dans la nuit du mardi 11 au mercredi 12 juillet, le Kea Trader s’est échoué de toute sa longueur (+ de 180 m. !) sur le récif Durand, haut-fond situé en pleine mer, à 50 milles nautiques (92 kilomètres) au sud-est de Maré, mais un danger bien connu et cartographié. D’où l’incompréhension face à cet échouement. Celui-ci n’a pas causé de victime et aucune pollution extérieure n’est à signaler à ce jour.

Le porte-conteneurs arrivait de Papeete et se dirigeait vers le port de Nouméa.

L’équipage se trouve toujours à bord. Il a été rejoint, le jour de l’accident, par une équipe d’évaluation et d’intervention hélitreuillée par Puma, c’est-à-dire des experts maritimes civils et militaires.

Parmi les centaines de conteneurs transportés par le Kea Trader, environ 130 étaient destinés à la Calédonie, contenant notamment des produits frais et surgelés, du matériel médical pour le Médipôle, des véhicules, des jouets… L’échouement du navire aura donc aussi un impact économique.

Une réflexion au sujet de « Porte-conteneurs échoué »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s