Euro2016 : La France est en larmes

C’était hier, c’est fini

PORTUGAL – France : 1-0 (après prolongations). Le football est juste un sport, mais il n’est certainement pas un sport juste. Il y a toutefois, dans la victoire du Portugal en finale de l’Euro contre la France, une justice et une injustice.

https://s.yimg.com/ny/api/res/1.2/K9BPlpagS7KOuOIWkvS7vA--/YXBwaWQ9aGlnaGxhbmRlcjtzbT0xO3c9ODAw/http://media.zenfs.com/fr_FR/News/20minutes/Euro_2016_FrancePortugal_208_millions-5a255c66070e4cbd95982936086e1605

fr.news.yahoo.com

Une justice parce que la Seleccao méritait depuis longtemps de soulever un trophée international, de par sa culture du football, de par la ferveur populaire que ce sport suscite dans ce pays, de par le talent qui imprègne la formation lusitanienne. Bravo à eux !

Une injustice parce que l’équipe de France méritait au moins autant ce titre, ce sacre sur ses terres. Elle avait sans doute épuisé sa dose de réussite contre l’Allemagne, contre laquelle elle aura aussi laissé sa fraîcheur physique, qui fit cruellement défaut aux Tricolores dimanche soir. Une injustice aussi au vu de ce match que les Bleus auront été les seuls à vouloir jouer. Les Portugais ont visé la séance de tirs au but dès la sortie sur blessure en première période de leur star Cristiano Ronaldo. Leur plan a échoué : ils ont gagné avant, en prolongations, grâce à une frappe tendue de l’attaquant Eder (109e minute de jeu) qui a pris tout le monde au dépourvu.

« Il n’y a pas de mots pour décrire ce sentiment. Il faudra du temps pour digérer ça. On a souffert ensemble, on a gagné ensemble, et finalement on perd ensemble. C’est difficile mais c’est comme ça », a sobrement expliqué Didier Deschamps à l’issue de cette finale cruelle et triste (pour les Bleus), conclusion cependant logique d’un Euro qui aura été moche et beau à la fois.

On espère qu’une autre bande, celle d’Antoine Griezmann, saura faire son beurre de ce terrible final. Comme lors du Mondial 2006, la France termine vice-championne, avec la médaille en argent, même pas en chocolat, celle qu’on balaie d’un revers de manche pour la cacher au fond du sac à dos.

Le Portugal est champion d’Europe 2016 pour toujours, la France finaliste malheureuse pendant un bon moment encore. Mais rien n’oblige les regrets à être éternels.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s