Manuel Valls en Nouvelle-Calédonie !

Manuel Valls est arrivé le 28 Avril en Nouvelle-Calédonie, mais pour quoi faire ? Il devrait annoncer des mesures conséquentes pour venir en aide au secteur du nickel sur le territoire, mais surtout pour évoquer l’avenir institutionnel de la Nouvelle-Calédonie, qui doit se prononcer par référendum en 2018 sur son autodétermination.

Le Premier ministre Manuel Valls, lors de sa visite à Nouméa le 29 avril 2016. THEO ROUBY / AFP

Le Premier ministre Manuel Valls, lors de sa visite à Nouméa le 29 avril 2016. THEO ROUBY / AFP

Manuel Valls a passé 48 heures en Nouvelle-Calédonie entre le 28 avril et le 1er mai. Il est allé au centre culturel Tjibaou, à l’usine de la SLN, à l’université de la Nouvelle-Calédonie mais aussi à Lifou, à Koné, à la Foa et à Hiengène .

Des annonces sont attendues concernant la prise de contrôle d’ERAMET (qui est un groupe minier et métallurgique français, leader mondial dans ses activités) par l’État. Par ailleurs, pour ce qui concerne les listes électorales, il semble que le haut commissaire ait déjà « déminé » la situation en annonçant aujourd’hui que l’État allait se pourvoir en cassation pour 43 des 49 radiés litigieux.

Son voyage s’est poursuivi en Nouvelle Zélande .

Une réflexion au sujet de « Manuel Valls en Nouvelle-Calédonie ! »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s