Alerte, sécheresse en Nouvelle-Calédonie ?

La Nouvelle-Calédonie a enregistré, en septembre, des précipitations bien inférieures à celles de l’année dernière. Les conséquences sur l’élevage et les risques d’incendies ne se sont pas fait attendre. Un grand nombre de sinistres ont déjà eu lieu partout sur le territoire.

La constatation est édifiante : le mois de septembre a été terriblement « desséché »  comparé à l’an dernier. Alexandre Peltier, le chef de la division climatologie à Météo-France en Nouvelle-Calédonie, a résumé : « Nous avons franchi un degré supplémentaire dans la sévérité de la sécheresse. Et elle ne va faire qu’empirer. En cause, le manque de pluies, les vents très forts et le pouvoir évaporant de l’atmosphère, c’est-à-dire la quantité d’eau qui va s’évaporer dans l’air et aggraver l’aridité « .

D’autre part, la sécheresse est renforcée avec l’arrivée d’El Niño, ce phénomène météorologique bien connu des Calédoniens. Le météorologue nous a expliqué : « On le suit étroitement avec nos collègues de l’IRD (l’Institut de recherche pour le développement). Il faut s’attendre à un El Niño très fort en novembre ».   En voici les conséquences jusqu’à la fin de l’année, d’après ce dernier : « Les pluies de l’été tarderont à revenir. Et surtout dans des quantités bien inférieures à la normale ».

Voici un petit graphique créé pour faire un bilan de la situation :

Le manque de pluie, les vents très violents et l’arrivée du phénomène El Niño accroissent les risques d’incendie à travers tout le pays.

Image trouvée à l’adresse de : http://www.lnc.nc/article/pays/alerte-%C3%A0-la-s%C3%A9cheresse-0

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s