Nation en danger : Le président du Burkina Faso séquestré !

Au Burkina Faso, la situation politique est très tendue. Depuis la chute de Blaise Compaoré, chassé après 27 ans de pouvoir, le pays est dirigé par des autorités intérimaires contestées.

Alors que des élections présidentielle et législatives doivent être organisées le 11 octobre prochain, le Président intérimaire du Burkina Faso, Michel Kafando ainsi que le Premier Ministre Isaac Zida ont été retenus  au Palais Présidentiel, à Ouagadougou, par la garde prétorienne de l’ex-président Blaise Compaoré.

 Selon ces sources, les deux responsables ont été en fait retenus par le Régiment de sécurité présidentielle et la garde prétorienne de l’ex-président. Des militaires en armes avaient pris position tout autour du palais.

Aujourd’hui, le pays fait en sorte que toute guerre fratricide soit évitée. Les tractations vont bon train, mais les putschistes et l’armée régulière réussiront-ils à s’entendre?

Rassemblement à Ouagadougou le 16 septembre 2015 après la prise d'otages au palais présidentiel du président intérimaire et de son Premier ministre

AFP/AFP – Rassemblement à Ouagadougou le 16 septembre 2015 après la prise d’otages au palais présidentiel du président intérimaire et de son Premier ministre